Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2018 2 20 /02 /février /2018 19:38

Une crise de leadership née depuis peu, entre  l’opérateur économique Jérôme Affagnon et  l’ancien maire Raphaël Dègbédji, têtes de pont au sein du parti du renouveau démocratique (prd) section de Bonou, risque de conduire cette formation à l’abattoir si rien n’est fait pour colmater à temps les brèches.

 

Par Joachim Bogan                                                                                   

Depuis quelques jours, ça commence à sentir le roussi au sein de la famille PRD, (Parti du Renouveau Démocratique) dans la commune de Bonou.  A l’origine de cette brouille, une crise de leadership qui a surgi contre toute attente, entre deux dinosaures. Il s’agit de l’opérateur économique Jérôme Affagnon, qui conduit depuis quelques années les destinées de la section prd de Bonou et  Raphaël Dègbédji, président prd section de Bonou.

Selon nos investigations sur le terrain, la crise est née des deux dernières rencontres tenues par ce dernier avec quelques conseillers locaux, les dimanche 14 et Samedi 20 Janvier à son domicile à Affamè. Rencontres au cours desquelles, il a clairement affiché sa volonté de reprendre en main la direction du parti dans la localité. Le comportement de celui qu’il convient d’appeler le patriarche, entretient  la confusion au sein des militants tchoco-tchoco de cette partie de la vingtième circonscription électorale. Beaucoup parmi ces derniers n’ont pas manqué de s’interroger sur  les réelles motivations de l’ancien maire.

Tout le monde lui reconnait le mérite d’avoir conduit les rênes du parti dans la commune de Bonou pendant plusieurs années. Mais, c’est également sous lui que les choses ont pourri. C’est dans un tel contexte que, pour éviter le naufrage, il est allé chercher son jeune frère Jérôme Affagnon en 2015 et l’a présenté à la communauté. C’est donc, depuis ce temps que celui-ci, a pris devant toute la population son bâton de pèlerin et s’est engagé à relever le défi, celui de travailler dur pour amener le prd à revaloir son pesant d’or au sein de l’électorat de Bonou.

Et le constat sur le terrain ne trahit point ses ambitions. Les multiples descentes ponctuées d’actions concrètes sur le terrain ont permis à Jérôme Affagnon de maintenir un contact sincère et rassurant d’avec  sa base. En moins de trois ans, quatre actions de grande portée sociale sont à son actif. Il s’agit de la distinction de 400 meilleurs apprenants du primaire qui ont reçu des kits scolaires pour la rentrée scolaire 2015-2016, un geste qui a porté un ouf de soulagement aux parents de ces derniers. La deuxième action a consisté en l’octroi de vivres (sacs de riz, bidons d’huile et autres) aux populations de la localité en fin décembre 2015.

Ensuite, l’oiseau rare en politique de développement sous nos cieux a profité de la commémoration de la journée internationale de la femme en mars 2017, pour offrir gracieusement d’importants lots de tissus (pagnes) et vivres à plus de 400 femmes provenant des cinq arrondissements de la commune de Bonou, au ceg Affamè. La plus impressionnante de ses actions de développement reste et demeure sa dernière sortie du 26 décembre dernier à l’école primaire publique d’Abéokouta, dans le cadre de la Noël aux enfants.

Jérôme Affagnon, a fait d’une pierre plusieurs coups à travers le don de tricycles et béquilles à 22 personnes en situation de handicap, des moustiquaires imprégnées aux femmes enceintes, sans oublier les 600 enfants qu’il a égayés avec de divers cadeaux de fête. A y voir de près, c’est le fruit de sa générosité envers sa population, qui serait source de ses ennuis avec Raphaël Dègbédji. Selon certains militants prd, si le patriarche veut vraiment agir pour faire avancer les choses, il devrait soutenir les multiples efforts de son jeune frère pour redorer les blasons du parti.

Un fils du terroir qui puise de sa poche des millions de nos francs pour apporter un mieux-être à sa population mérite d’être encouragé, aux yeux du commun des mortels. Mais chose curieuse, c’est au moment où la mayonnaise a commencé à prendre que le patriarche, considéré dans l’opinion comme une personne ressource, refait subitement surface pour brouiller les cartes en cherchant à se mettre dans un mauvais rôle de chef d’orchestre au soir de sa carrière politique.

Cette volte-face a suscité le mécontentement et la curiosité des militants prd, dont certains à ces rencontres initiées par le maire Dègbédji, ont cherché à comprendre les raisons de l’absence notoire de  son jeune frère, Jérôme Affagnon considéré comme son dauphin au prd, section Bonou. Et selon les témoignages de certains participants, la réponse apportée à  la question, étale au grand jour la volonté du patriarche d’exclure celui-ci du mouvement.  Mais pour les militants et sympathisants du prd section Bonou,  un tel comportement n’est pas de nature à soigner l’image du parti dans la localité.

A cette allure, si rien n’est fait pour éviter un enlisement de la situation, le prd court le risque de faire piètre figure lors des consultations électorales qui pointent à l’horizon. Car, Raphaël Dègbédji est, qu’on le veuille ou non au soir de sa carrière politique. En témoigne la chute vertigineuse de sa côte de popularité depuis sa descente de la mairie en 2007. Tous les rendez-vous électoraux qu’il a conduits,  notamment les communales de 2008 et 2015, sous la bannière du prd, ont montré sur le terrain qu’il n’a plus grand-chose à vendre sur le plan politique.

Il urge donc, que le président du parti, maître Adrien Houngbédji, pare au plus pressé afin de ramener l’ordre dans la famille prd à Bonou. La survie du prd section de Bonou en dépend. Ne pas colmater les brèches, avant les joutes électorales prochaines serait préjudiciable à l’électorat du parti dans la commune de Bonou.

Le leader des tchoco-tchoco

Le leader des tchoco-tchoco

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Les Echos de la Vallée Mail: lesechosdelavallee@yahoo.fr
  • : Informations- Analyses- Commentaires- Enquêtes
  • Contact

Recherche