Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 12:20
L'avenir du pays, c'est à l'école.

L'avenir du pays, c'est à l'école.

Notre école est malade non ?! Il faut absolument qu’on l’amène à l’hôpital. Vous convenez avec moi, que le salut d’une Nation dépend de tous ses fils et de toutes ses filles. Pardon s’il vous plaît ! La recherche de la qualité nous impose des sacrifices. Les mauvais résultats de nos enfants écoliers et élèves pour les derniers examens nous ont donné le hoquet, surtout moi. Pardon s’il vous plaît ! Ecoutez-moi ! Face à cet état de maladie de notre Ecole, Essè Iko, mon ami, a eu l’ingénieuse idée de passer notre école, au scanner, à la Bourse du Travail. Il ne veut pas que l’école du village et l’école de la ville soient d’abord dans un état comateux avant de réagir. Et pour ça, je le salue.

Pardon s’il vous plaît ! Face à la ruine constatée de l’école au Bénin, quelles solutions adéquates pour en sortir ? C’est le thème qu’a choisi mon frère, ami et camarade Iko, pour diagnostiquer les maux dont souffre notre Ecole. Ce forum permettra aux acteurs notamment aux enseignants, aux parents d’élèves et d’étudiants, aux corps de contrôle aux gestionnaires des écoles, collèges et universités publiques et privées, aux élèves et étudiants de même qu’aux structures associatives et syndicales et aux personnalités, de faire des propositions concrètes à soumettre au gouvernement et à notre peuple. Le salut de notre Ecole c’est dans notre main. Vous êtes d’accord avec moi non ?!.

Si nous ne prenons pas le taureau par les cornes, nous allons saboter les bases de notre société, qui nous donnaient la fierté du peuple latin, très connu pour sa civilisation et sa culture. On nous appelait les Latins de l’Afrique non ? Pardon Iko, tu vas aussi parler de cette situation à l’Université hein, la gangrène semble attaquer tout le corps. Et c’est grave. Ton ami de lutte Afouda a déjà écrit une lettre ouverte à ‘’Agbonnon’’, pour lui narrer la situation, parce que Sinsin a dit que même lui, Agbonon, ne peut pas débloquer la situation. Pardon s’il vous plaît ! On dirait que c’est Sinsin qui est maintenant le Agbonnon hein. Hum, en tout cas, nous avons maintenant deux ‘’Agbonnon’’ dans le pays deh.

Par JB

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Les Echos de la Vallée Mail: lesechosdelavallee@yahoo.fr
  • : Informations- Analyses- Commentaires- Enquêtes
  • Contact

Recherche